00:00
00 Mois 0000
Contribution de Précautions d’emploi

Version du 2012-07-05T15:32:59+0200

Créateur: n.boyer

Titre: Précautions d’emploi

Le patient n’est pas une jambe! La prescription de tout appareillage implique une évaluation globale du patient prenant en compte son état général, son environnement, ses activités et participations. Ce type d’appareillage est particulièrement contraignant, il faut envisager toutes les alternatives possibles, afin de trouver la solution adaptée pour le patient.

1)  Limites et contre indications

  • Difficultés de mise en place et / ou nécessité de l’aide d’une tierce personne (atteinte des membres supérieurs, raideurs articulaires, troubles cognitifs…)
  • Tolérance.
  • Déficit sensitif (risque de lésion cutanée)
  • Œdèmes des membres inférieurs (variations de volume)
  • Artériopathie des membres inférieurs (risque de troubles trophiques)
  • Aspect esthétique
  • Délai de réalisation

2) Suivi et Surveillance

  • De la tolérance et des effets indésirables :
  • Cutanée : éducation du patient et de l’entourage à la recherche quotidienne de trouble trophique. Inspection par le médecin prescripteur à chaque consultation.
  • Neuro-vasculaire : surveillance pouls, sensibilité, motricité (risque de compression des nerfs sous cutanés et vaisseaux si orthèse trop serrée), et recherche de thrombose veineuse profonde.
  • Douleur : un appareillage adapté est indolore !
  • De l’efficacité : pas d’intérêt à poursuivre un appareillage parfois contraignant si non réponse aux objectifs des soignants et aux doléances du patient. Penser à modifier voire remplacer l’appareillage, et / ou envisager d’autres thérapeutiques (chirurgie).

3) durée d’utilisation

  • jusqu’à récupération si amélioration attendue.